tom wagner

luc fichot whos who

Le ”Sunburn” chez la tomate.


sunburnChez la tomate, une des conséquences des fortes chaleurs et canicules estivales, se manifeste par Le ”Sunburn” ou ”coup de soleil”.

On constate des ”plaques jaunâtres” ou "blanchâtre" sur le fruit, au niveau des épaules et ou sur le côté exposé au soleil. Ces ”plaques”, sortes de ”cal” sont dues à des températures élevées  (+ de 40°) qui détruisent localement la chlorophylle dans les fruits, et la chair sous-jacente peut également être affectée.


Restez attentif aux longues périodes ensoleillées et chaudes pouvant engendrer un stress thermique.

sunburn2Évitez d’élaguer trop de feuillage si votre jardin ou votre serre reçoit un ensoleillement intense. Fournir un peu d'ombre l'après-midi peut également protéger les fruits de l'insolation. Essayez d’ombrager les plants exposés( toile d’ombrage, voile...) 

En préventif: augmenter légèrement la fertilisation azotée (purin d’orties...), afin d'augmenter la surface foliaire qui recouvre et protège les fruits.

Pourriture apicale ou ”Cul noir” de la tomate 

 

La nécrose apicale ou pourriture apicale (lésion brune ou noire en partie basse du fruit), n’est pas une maladie, mais une carence en calcium du plant de tomate. Plusieurs raisons à cette carence: soit le sol est épuisé en calcium (rare), soit une croissance trop rapide (fertilisation azotée excessive ), soit enfin, le plant à subit un stress hydrique (arrosage irrégulier).

cul noir

Le calcium est un élément essentiel pour la croissance d’une plante. Les fruits des deux premières grappes sont généralement les plus affectés par la pourriture apicale.

Les cultivars de tomate peuvent démontrer des sensibilités différentes à la pourriture apicale. les variétés allongées type ANDINE présentent une prédisposition à cette carence.

coupe tomate cul noirDes carences momentanées en calcium peuvent apparaître suite une croissance rapide. Une fertilisation excessive favorise une croissance végétative trop luxuriante. En ce qui concerne la fertilisation et le taux de croissance rapide, le stade le plus sensible à une carence en calcium c’est le début de formation des fruits.

SOLUTIONS:

  • La suppression des fruits et des bouquets atteints aura pour effet favoriser un rééquilibrage calcique au sein même de la plante.
  • L’ arrosage régulier, mais non excessif, reste primordial. Un manque ou un excès d’humidité dans le sol interfèrent avec l’absorption par la plante du calcium. L’utilisation d’un paillis permet de maintenir une humidité constante dans le sol.
  • Un apport de calcium, dans l'eau d'arrosage, permet de corriger les effets de la maladie.

      Pour corriger la chose:

  • On peut faire un apport de dolomie (30% CaO et 20% MgO).
  • Ou la chaux éteinte [ ca(OH)² ] qui aidera à rééquilibrer le sol de votre potager.
  • Ou, plus simple encore, le lait en arrosage au pied du plant de tomate (1/2 l de lait dans un arrosoir de 11 l d'eau de pluie) pour l'apport de calcium préconisé en traitement.

 

Feuilles jaunes ou CHLOROSE de la tomate.

chlorose1La période de maturation des tomates est souvent accompagnée par le jaunissement et le séchage des feuilles. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Ce n'est qu'après avoir compris les vraies raisons que vous pouvez agir. Si vous ne réagissez pas rapidement, cela peut affecter les rendements et, dans certains cas, les plantes peuvent même mourir.

La chlorose, du grec chloros, signifiant jaune vert, est une maladie physiologique des plantes qui se manifeste par une décoloration des feuilles, due à des problèmes de production de chlorophylle, en relation avec une carence en éléments nutritifs.


Description de la chlorose: une décoloration progressive (de vert pâle à jaunâtre) apparaît d’abord sur le limbe des feuilles situées au pied du plant, alors que les nervures demeurent bien vertes est le signe habituel d'une chlorose, due à une carence en fer, cela généralement dans des sols calcaires. 


Causes de la chlorose: on sait que les plantes puisent dans la terre les substances nutritives essentielles (azote, phosphore et potassium), ainsi que les oligo-éléments (fer, bore, zinc, magnésium), tous nécessaire à la croissance et à la fructification. Si l'un d'eux manque dans le sol, ou ne peut être assimilé par la plante pour diverses raisons, la photosynthèse, mécanisme de production de la chlorophylle, ne peut être complète, empêchant ainsi la plante de croître normalement. Les plants de tomates cultivés en pot sont plus sujets à la chlorose que ceux cultivés en pleine terre.


chlorose2Identifier la cause:

- Système racinaire mal développé.

- Refroidissement.

- un manque particulier de substance dans le sol, comme le fer  ou le magnésium.

- Dommages mécaniques aux racines.

- un excès d'eau, ou manque d'humidité

- le pH du sol peut ne pas convenir à la plante,

- présence de polluants : pesticides, herbicides...

Système racinaire mal développé. Dans ce cas, la masse végétative se développe activement au détriment du système racinaire. En outre, le sous-développement des racines des plantes peut être observé dans le cas où la quantité de terre pour la culture en pot était insuffisante et que les racines ne se développaient plus. En conséquence, les feuilles inférieures des tomates jaunissent.

Refroidissement. Des phénomènes similaires de jaunissement peuvent être observés avec des changements brusques de températures nocturnes et diurnes. Le jaunissement des feuilles, y compris les feuilles inférieures, est le premier symptôme. Si vous n'intervenez pas, la plante peut cesser complètement de produire des fruits. Si cette cause est identifiée, les feuilles ont une couleur jaune avec des reflets bleu clair.


Traitement d'une chlorose ferrique: dans le cas d'une chlorose ferrique, lié à un sol trop calcaire, on veillera à abaisser le pH du sol par un bon amendement et à traiter par un apport de chélates de fer. En vente dans les ”bonnes jardineries”, le chélate de fer microgranulé est soluble dans l’eau. Pour le traitement des plants de tomates la dose conseillée est de 10 à 25g/100 litres, par arrosage conventionnel, le but étant de faire pénétrer le produit dans la zone radiculaire. Il est bien entendu, que les feuilles nécrosées ne redeviendront jamais vertes. Le but ici consiste à arrêter la chlorose en réactivant la synthèse chlorophyllienne.

Dommages mécaniques aux racines. Souvent, immédiatement après la plantation des plants, les feuilles du bas commencent à jaunir. Cela indique que pendant la transplantation, il y a eu une rupture dans l'une des parties du système racinaire. Les mêmes symptômes peuvent se manifester après le désherbage.

Manque d'humidité. La racine centrale de la tomate peut atteindre plus un mètre de profondeur. Cette propriété de la plante vous permet de tolérer la chaleur. Mais quand l'humidité ne suffit pas, les feuilles commencent à jaunir et à se tordre, d'abord les plus basses, puis toutes les autres. Si la plante commence à se dessécher, alors il suffit de l'arroser pour que la plante redevienne normale.

Surabondance d'humidité. Les tomates ne tolèrent pas une humidité excessive. Il ne s'agit pas seulement de sol saturé d'eau, mais aussi d'humidité élevée.

"Infos Tomates" applique les principes de la loi vie privée du 8 décembre 1992.
Ce site utilise des cookies pour optimiser les performances et analyser le trafic. Lors de l’analyse de ce site, certaines informations seront partagées avec Google.
L'utilisation de nos formulaires implique la collecte de données strictement nécessaires à votre demande.
En poursuivant votre navigations sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique.